Skip links

Psychologue

Missions, débouchés, contrats, obligations légales... : découvrez le métier de psychologue

Le psychologue est un acteur clé en santé mentale. Ce professionnel peut œuvrer dans un large éventail de champ d’activités, aussi bien dans le secteur social que médical. Formation, débouchés, missions et obligations professionnelles : lumière sur un métier aux multiples facettes.

Quand on parle de psychologue, on visualise rapidement une pièce aux lumière feutrées dans laquelle prône un divan auquel fait face un fauteuil où s’installe le.la thérapeute. Ce professionnel est un psychologue clinicien, clinique se rapportant à la relation thérapeutique entre le.la patient.e et son.sa thérapeute.

Le code de déontologie des psychologues stipule : « La mission fondamentale du psychologue est de faire reconnaître et respecter la personne dans sa dimension psychique. Son activité porte sur la composante psychique des individus, considérés isolément ou collectivement. »

En d’autres termes, le.la psychologue a pour missions d’apporter un soutien et un accompagnement ponctuel ou chronique sans émettre de jugements mais aussi de prévenir, de diagnostiquer et de soigner des malaises psychologiques et émotifs. Ainsi, sa principale mission est d’améliorer le bien-être relationnel et social.

Le public est très varié : il concerne autant les adultes, que les enfants, les adolescents. Il peut être intéressant de se former à des publics particuliers qui rencontrent des problématiques différentes surtout selon l’âge. La posture professionnelle est également différente en fonction du.de la patient.e. On ne se comporte pas et ne dit pas les mêmes choses à un enfant qu’à un adulte.

Les formations

En Belgique francophone, 4 universités proposent une formation de psychologue clinicien : UCLouvain, ULB (Bruxelles), ULiège, UMons.

- La formation se déroule en deux temps :

  • 1er cycle : Bachelier en 3 ans avec 180 crédits. Ce cycle regroupe les différentes sciences psychologiques et de l’éducation autour d’un tronc commun. Il permet de découvrir les divers champs d’action du.de la psychologue (psychopathologie, neuropsychologie, psychologie sociale, du travail…) mais aussi les nombreux publics et les problématiques liées (enfance, adolescence, adulte, vieillessement, handicap…). Au cours de ce bachelier, les étudiant.e.s se voient dispenser des cours de développement professionnel afin d’identifier les contours de son projet professionnel.
  • 2ème cycle : Master en 2 ans avec 120 crédits. Après avoir murement réfléchi ses envies professionnelles, le master est l’occasion de se spécialiser entre la neurosciences cognitive comportementale, la psychologie sociale, la psychologie du travail ou la psychologie clinique. Deux stages sont à réaliser, un chaque année de 400 heures ainsi que la rédaction d’un mémoire.

Il est bon de savoir que la demande pour ce type de formation est très forte. Par conséquent, il peut être fastidieux de trouver un stage. Ainsi, anticiper les recherches même avant la rentrée est recommandé afin de faire un stage que l’on souhaite et non pas par dépit, ce qui peut être démotivant.

- Le doctorat

Le master octroie un statut de cadre lors de son obtention. L’étape au-dessus est le doctorat qui délivre le statut de docteur. Le choix de se lancer dans un doctorat peut déjà se décider lors de l’inscription en Master où deux voies sont possibles : la voie professionnelle et la voie de la recherche. A la fin d’un master de recherche la route vers le doctorat est toute tracée. Cependant, il est possible de suivre un master professionnel, exercer quelques années et reprendre le chemin de l’université pour réaliser un doctorat. C’est un choix très répandu.

Le doctorat compte trois années supplémentaires. Elles sont dédiées à la réalisation d’une thèse supervisée par un.e promoteur.rice.

Une épreuve de confirmation est à passer dans un délai maximum de 24 mois à compter de la date d’admission au doctorat. Cette épreuve est une étape clé car de son issue dépendra la poursuite ou non du doctorat. Le comité d’accompagnement détermine alors si les travaux en cours sont bien de nature à aboutir ou non à la présentation d’une thèse de doctorat. Le délai de 24 mois est porté à 36 mois pour les candidat.e.s qui exercent leur activité de recherche à temps partiel.

- Combien ça coûte ?

Droits complets : 835€

Droits intermédiaires (étudiant.e.s aux revenus modestes) : 374€

Droits réduits (boursiers Service des Allocations d’études de la communauté française de Belgique et Direction Générale de la Coopération au Développement Belge) : 0€

- Lire aussi : En savoir plus sur les formations

Psychologue – psychothérapeute – psychanalyste – psychiatre

A savoir : Psychologue, psychiatre et psychothérapeute sont tous des thérapeutes qui ont à faire avec la pathologie psychologique et mentale, mais ils se distinguent par la manière dont ils traitent le problème du patient :

  • Les psychiatres utilisent des outils pharmacologiques
  • Les psychothérapeutes des instruments psychothérapeutiques
  • Les psychologues des thérapies psychologiques

Les compétences

La formation scientifique des psychologues permet de créer un bagage de connaissances très élargie :

  • Connaissances théoriques, pratiques et applicatives du travail de psychologue
  • Ecoute active et empathique
  • Capacité d’observation et d’analyse
  • Capacité de communication
  • Créer et entretenir une relation de confiance
  • Avoir un sens critique
  • Avoir une attitude positive
  • Gérer ses propres émotions
  • Continuer à se former et se renseigner

Les qualités

Il va sans dire que lorsqu’on fait souvent face à la détresse des individus, les qualités humaines sont primordiales comme :

  • L’empathie
  • L’ouverture d’esprit
  • La remise en question
  • La capacité analytique
  • L’humanité
  • La passion pour l’humain
  • Goût du travail en équipe et en réseaux

Les débouchés

Le diplômé en psychologie peut exercer sous statut d’indépendant, comme c’est le cas pour T. Persons ou bien en tant que salarié. Il.elle peut exercer dans les entreprises, les associations, les administrations, les communautés thérapeutiques ou les cabinets de psychologie. On trouve également beaucoup de psychologues dans le secteur public : hôpitaux comme dans un service d’oncologie ou dans une unité psychiatrique, plannings familiaux, tribunaux, prisons, structures d’accueil…

Cependant, les psychologues apportent leur contribution à un grand nombre de secteurs comme :

  • La psychologie scolaire
  • Le sport
  • L’humanitaire
  • Les ressources humaines
  • Les associations, comme Aurore qui travaille pour l’ASBL Genres pluriels et comme Sabri et Gabriel qui exercent au sein l’ASBL Le Lama
  • La publicité
  • Le marketing
  • La communication.

- Lire aussi

Spécialisation psy : Psychologue du travail
Spécialisation psy : psychologue du sport
Spécialisation psy : neuropsychologue

Le statut d’indépendant.e

En tant qu’indépendant.e le ou la psychologue doit souscrire à une assurance selon l’article 27 du code déontologie afin d’indemniser l’ensemble des dommages qu’il.elle est susceptible de causer. Il est possible de le faire auprès d’une assurance responsabilité civile professionnelle.

Une autre étape dans la démarche d’activité indépendante est l’inscription à la banque Carrefour des Entreprises où toutes les personnes physiques qui exercent une activité professionnelle de manière indépendante sont répertoriées.

- Lire aussi  : Devenir psychologue indépendant : les conseils de Quentin Vassart
- Lire aussi : Chronique d’un psy indépendant : “J’aime mon métier !”

Travailler au sein de structures

Le.la psychologue peut exercer en plus de son cabinet au sein de diverses structures médico-sociales comme :

  • Les hôpitaux
  • Les IME (Institut d’Insertion Médico-Educatif)
  • Les CMPP (Centre Médico-Psycho-Pédagogique)
  • Les HOME
  • Les ITEP (Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique)
  • Les SPASAD (Service Polyvalent d’Aide et de Soins à Domicile)
  • Les SPST (Structure Psycho Socio Thérapeutique)

Ainsi, les objectifs et contraintes de chaque établissement sont à prendre en compte dans son rôle et le périmètre de son action. Tout comme l’adaptation au ou à la responsable hiérarchique et aux équipes avec qui le ou la psychologue doit collaborer.

Les salaires

La rémunération d’un psychologue peut varier selon le secteur, le statut et l’expérience. Un psychologue sous contrat de travail salarié aura une rémunération du simple au double selon son expérience. Un psychologue indépendant aura des rentrées financières qui varieront selon son expérience et le lieu d’exercice de son activité.

Mais qu’en est-il de la rémunération du psychologue  ? Et quels facteurs déterminent sa rémunération  ? Est-ce la région ou le secteur dans lequel le psychologue exerce son activité  ?

Toutes les réponses dans cet article détaillé !

Protection du titre et frais d’enregistrement

En Belgique, le titre de psychologue est protégé par la loi du 8 Novembre 1993. Selon elle, pour posséder le titre de psychologue, il faut remplir deux conditions :

  • Être titulaire d’un diplôme donnant accès à ce titre.
  • Être inscrit.e sur la liste en tant que psychologue.

Ces deux critères ont été fixés afin de protéger au mieux les patient.e.s puisque qu’il devient ainsi punissable le fait d’utiliser le titre de psychologue sans être inscrit.e sur la liste.

Les frais inhérents à l’inscription en tant que psychologue ont été fixés par le Ministre des Classes Moyennes et servent à financer le fonctionnement de la Commission des psychologues, du conseil disciplinaire et du conseil d’appel. Ils s’élèvent à 95 euros par année calendrier. Cette somme est demandée lors de chaque demande d’inscription et lors de chaque renouvellement d’une inscription existante.

La déontologie

Tous.tes les psychologues sont juridiquement liés par un code de déontologie qui définit les règles des bonnes conduites professionnelles à respecter. Les objectifs de ce code sont de protéger le public (patient.e.s et sujets participant à des études) et de professionnaliser le métier de psychologue. En effet, ce code constitue le système de valeurs et de normes qui encadre les activités professionnelles.

Les 5 piliers du code sont :

  • Le secret professionnel
  • Le respect de la dignité et des droits de la personne
  • La responsabilité
  • La compétence
  • L’intégrité et l’honnêteté

Les types de contrats (Chiffres de 2020)

D’après Actiris, les CDI (56%) sont les plus représentés dans les offres d’emploi.

Pour le Forem ce sont les contrats en tant qu’indépendant.e.s qui sont les plus représentés (56%).

Les évolutions envisageables

Beaucoup de praticien.ne.s font le choix, après quelques années d’exercice, de passer un doctorat et ainsi devenir docteur en psychologie, ce qui permet de se tourner vers la recherche en laboratoire.

Les autres évolutions possibles concernent les spécialisations dans d’autres disciplines comme la neuropsychologie ou la psychologie cognitive.

Evolution législative

La législation concernant les métiers qui ont l’humain pour problématique centrale évolue régulièrement. Il est donc important de se tenir informer des modifications législatives.

Commission des psychologues :

Un élément fondamental est à garder en tête : la Commission des Psychologues n’est compétente que pour la mise en place et la gestion de la liste officielle des psychologues. L’inscription sur cette liste est un passage obligé pour tous les professionnels, y compris les cliniciens. En effet, elle indique qu’ils sont autorisés à porter le titre de psychologue. Du moment que l’on est inscrit sur cette liste, les psychologues sont dans l’obligation de respecter un code de déontologie et sont du ressort des instances disciplinaires de la commission des Psychologues.

Psychologues clinicien.ne.s : un visa

Dans le cadre de la réforme globale de la pratique de la psychologie clinicienne et uniquement pour cette branche de la profession, les psychologues doivent avoir en leur possession un visa, condition nécessaire à la légalité de son exercice.

Un dernier pour la route : l’agrément

Toujours dans un souci d’attester que les praticien.ne.s ont bel et bien les qualifications et les compétences requises, les Communautés délivrent un agrément aux psychologues de toutes branches.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience Web.